mairie

Chantier aménagement voie douce

Le chantier d’aménagement de la voie douce, qui longera la Route Départementale RD21, entre le bourg et Pont Coulard, a débuté le 12 novembre.

La circulation pourra être temporairement perturbée.

La Mairie remercie les automobilistes pour leur compréhension et leur bienveillance à l’égard du personnel qui travaille en bordure de route : veiller à la sécurité, diminuer sa vitesse, notamment.

La voie douce (piétons / cyclos) ainsi créée contribuera à l’amélioration de notre territoire et au développement des circulations douces, en connectant le bourg de Pleumeur-Bodou à la véloroute et au Parc du Radôme.

La commune de Pleumeur-Bodou réalise actuellement une voie douce piétons-cyclos, consistant en une bande sécurisée de 3 m. de large, sur une distance de 1 450 m.
Plus précisément le long de la RD21 (route de l’Île-Grande), entre le rond-point de la route de Trébeurden et Pont-Coulard.

Plusieurs axes ou portions de voies douces ou de pistes cyclables ont déjà été réalisés à Pleumeur-Bodou ces dernières années :

  • - La vélo-route (EV4, "la littorale") de Trégastel à Trébeurden en passant par Kérénoc, le menhir de Saint-Uzec, Pont-Coulard, la chapelle de Saint-Uzec, puis le chemin de Kerglet.
  • - Aménagements "urbains" à l’Ile-Grande,
  • - Aménagements à Landrellec (route du port), et récemment : route du Radôme.
  • - Et plusieurs projets se profilent : bourg de Pleumeur-Bodou (réaménagement), Landrellec (après extension de l’assainissement), etc.
    Et bien-sûr : route de l’Ile-Grande, car cette première tranche ira du bourg jusqu’à Pont-Coulard, soit 1450 mètres.
    Elle aura vocation à se poursuivre sur la RD21 vers l’Île-Grande et la route de la Corniche.

Ces cheminements seront raccordés à ceux existants (véloroute, route du Radôme) ainsi qu’à ceux prévus dans le cadre de l’aménagement du bourg, s’inscrivant également dans le schéma directeur des aménagements cyclables de LTC.

La piste sera revêtue de sable stabilisé, traité au liant hydraulique, et sécurisée par des potelets en bois, ou d’une bande verte selon la localisation.

Le financement était inscrit au budget 2019 à hauteur de 190 000 € HT et devrait bénéficier d’un fonds de concours de 15 000 € de la part de Lannion Trégor communauté.

La fin des travaux est prévue pour janvier.

En un clic