mairie

Campings : bilan saison 2022

Bilan de saison / Campings Municipaux

Le service municipal de « camping » est un héritage des années 70, avec l’organisation de pratiques existantes (camping sauvage) au Dourlin et à Landrellec ; la Commune hérite donc de ce service, devenu rare au sein des communes, même littorales, la plupart des communes ayant confié ces campings à des opérateurs extérieurs en DSP (Délégation de Service Public), ou même cédé leurs campings à des opérateurs privés.

Nous héritons donc et assumons cette responsabilité, en estimant que la gestion directe est encore possible et satisfaisante (pour l’instant), et qu’elle permet à la Commune d’agir efficacement pour contribuer à l’ensemble du développement communal.

Avec le développement des campings municipaux et acteurs locaux (Base Nautique, Parc du Radôme, etc.), avec la politique volontariste de la commune dans le développement de l’ensemble des acteurs (publics, associatifs et privés), la place de Pleumeur-Bodou est désormais reconnue parmi les principales communes touristiques du territoire LTC, en particulier pour la qualité de ses espaces naturels entre terre et mer, et la richesse de son offre de loisirs.

1. BILAN D’ACTIVITE 2022 :

La saison 2022 intervient après 2 saisons touristiques lourdement impactées par la crise sanitaire liée au covid, ainsi que par les travaux à Landrellec qui n’avaient pas permis l’ouverture du camping en 2021. C’est donc une saison pleine et entière, avec les deux campings en bon état de fonctionnement, que nous présentons ici.

Concernant le personnel : la Mairie a dû procéder au recrutement des gestionnaires et aide-gestionnaires pour les deux campings ; en février 2022, les postes étaient attribués, à Patrick et Servane pour le camping du Dourlin (200 emplacements) et à Mickaël pour le camping de Landrellec (130 emplacements).

Parmi les principaux faits marquants de cette saison 2022 :

L’ouverture du camping de Landrellec, avec un bâtiment d’accueil entièrement modernisé, pensé pour ses usagers d’abord, mais aussi pour faciliter le travail du personnel, et répondre aux exigences environnementales : meilleurs usages, économies d’eau et d’électricité, récupération d’eau de pluie, chauffe-eau solaire, etc.. Le projet ayant été entièrement repensé, nous étions soucieux de vérifier que nos choix étaient les bons, et les usagers ont apprécié les changements radicaux apportés à ce bâtiment. Quelques améliorations possibles ont été identifiées (davantage d’intimité dans certains espaces, par exemple) et nous mettons tout en œuvre pour les réaliser avant la prochaine ouverture.

Les efforts réalisés par le passé portent leurs fruits, les propositions faites en 2021 pour la saison 2022 ont été mises en œuvre : extension des périodes d’ouverture, renfort en personnel pour faire face à la charge de travail, nouveau logiciel, optimisation des tarifs (distinction de saisons : haute et moyenne), et divers petites améliorations (signalétique, …). Une communication encore renforcée, avec un clip vidéo pour chaque camping, clips réalisés simplement mais qui illustrent bien les services proposés et l’ambiance dans chaque camping.

La forte fréquentation estivale, dont personne n’avait prévu l’importance : dès le printemps, nous avons constaté l’intérêt des visiteurs pour notre région. Dans un contexte tendu (tensions internationales, coût des carburants, …), la Bretagne est un refuge pour bon nombre de français, et elle attire davantage d’étrangers qui (hormis les anglais) ont plébiscité notre région. Notre département connait la plus forte progression : les Côtes d’Armor ont attiré 8% de touristes de plus qu’en 2021. Et notre Côte de Granit Rose jouit d’une notoriété remarquable, séduisant pour ses paysages autant que pour sa qualité de vie. Cerise sur le gâteau : la météo particulièrement favorable tout au long de cette saison, qui bénéficie particulièrement au mode d’hébergement qu’est le camping.

2. FREQUENTATION ET FINANCES :

Rappels :

• On évalue la fréquentation selon 3 critères : séjours, nuits, nuitées.
-  Un "séjour" correspond à une installation sur le camping ;
-  Une "nuit" correspond à une nuit passée par les personnes liées à ce séjour ;
-  Les "nuitées" correspondent au nombre de personnes par nuit pour ce séjour.
-  Ainsi : une famille de 3 personnes passant 4 nuits sur le camping, c’est un séjour, 4 nuits et 12 nuitées.

• Les données concernant les « bords de saison » (avril et septembre notamment) sont à comparer en tenant compte des variations de dates d’ouvertures des campings, qui ont globalement été étendues au cours des 15 dernières années.

Au Dourlin (Ile-Grande) : 167 jours d’ouverture en 2022 (contre 147 en 2021, 91 en 2020, 174 en 2019)
• Séjours : +54% / 2021
• Nuitées : +21% / 2021
• Nuits : +17% / 2021
• Finances : 356 865,91 € (dont 22K€ de ventes annexes) ; soit + 30% / 2021

A Landrellec : 160 jours d’ouverture en 2022 (contre 0 en 2021, 91 en 2020, 167 en 2019)
• Séjours : +64% / 2019 (année de comparaison pour Landrellec)
• Nuitées : +36% / 2019
• Nuits : +31% / 2019
• Finances : + 57% / 2019 presque 60% !

Pour l’ensemble : Les recettes pour 2022 s’élèvent à 544.000 €, composées de :

  • 520.000 € en ventes d’hébergement (emplacements pour séjour) ;
  • 24.000 € de ventes annexes (épicerie et produits divers, sachant qu’il n’a quasiment pas été possible de vendre de pain cet été en raison de la difficulté d’approvisionnement) ;
  • et un peu plus de 10.000 € de taxe locale de séjour, reversée à LTC pour le développement touristique.

Ces chiffres de fréquentations sont excellents. Ils dépassent largement tous ceux passés (pour mémoire, jusqu’en 2009, les campings ne réalisaient que 200.000 € de recettes, et le record de 2019 était de 362.000€) ; et pour 2022 ils dépassent toutes nos prévisions.

Nous sommes fiers de les présenter car ils récompensent le travail effectué tout au long de ces années, et ils nous confortent dans nos choix et dans nos investissements : les campings municipaux participent au dynamisme local, contribuant à faire vivre les commerces, et au succès des animations nature et activités de loisirs proposées alentours : centre nautique, LPO, balades nature, Parc du Radôme, accrobranche, éco-centre, … Ils contribuent ainsi, indirectement, à l’amélioration de la qualité de vie des pleumeurois.

Du point de vue financier, ces excellents résultats nous permettent de redonner des couleurs au budget Campings, grevé les 2 dernières années (covid et fermeture de Landrellec) ; de conforter les emplois, surtout ; et de projeter de nouveaux investissements, les sanitaires secondaires présentant des signes de vétusté, afin de maintenir une bonne qualité de service.

Pour la saison 2023, les principales nouveautés seraient :
• La réservation en ligne, désormais incontournable et qui permettra de soulager les gestionnaires à la réception ;
• L’installation d’hébergements destinés aux visiteurs itinérants (pods, …) pour répondre à la très forte demande de randonneurs en hébergement à la nuitée.
• Sur les 2 campings, plusieurs améliorations ont été identifiées : clôture du Dourlin, pour limiter les intrusions et les comportements inadaptés de certains promeneurs ; réfection de certains espaces et emplacements ; etc.

3. DATES D’OUVERTURE DES CAMPINGS 2023 :

Nous avons vu en 2022 que, selon le contexte national et la météo, il pouvait être pertinent d’ouvrir dès les vacances de printemps, et le weekend férié de Pâques (9-10 avril) donnera le coup d’envoi de la saison.
Afin de répondre à la demande en hébergement itinérant, d’absorber les flux de camping-caristes, et dans l’optique de lutter contre le camping sauvage, il est proposé d’ouvrir les 2 campings à partir de ce weekend férié, et jusque fin septembre.

• Dourlin : ouverture le vendredi 7 avril ; fermeture le lundi 25 septembre ;
• Landrellec : ouverture le vendredi 7 avril ; fermeture le lundi 25 septembre ;

4. TARIFS 2023 :

Les tarifs sont travaillés en commission tourisme, en relation avec les gestionnaires pour leur expertise notamment sur les contraintes du logiciel.
Il n’est pas envisagé d’augmenter « par principe », mais de cibler les postes qui sont liés à des dépenses accrues, l’électricité notamment.
Pour donner un ordre de grandeur :

  • L’accueil de randonneurs à la nuitée commence à 7€,
  • La nuitée en camping-car (ou van et assimilé) avec électricité pour 2 personnes sera de 22€ maxi en été.
    Ils ont été comparés à différents campings de format similaire (municipaux 2 étoiles), et ils sont très compétitifs.

******

Voir le site dédié aux campings municipaux de Pleumeur-Bodou

En un clic